Les accidents chez le boxer

Morsures de vipère

Votre chien pousse un hurlement de douleur. On remarque une petite plaie tuméfiée et violacée. Faire saigner abondamment en débridant au couteau, sucer activement et recracher le venin. Placer un garrot au-dessus de la plaie et injecter si possible du sérum antivenimeux qu’il est bon d’emmener avec soi en vacances.

Piqûres de guêpes ou d’abeilles

Tamponner la région avec du vinaigre ou du poireau frais. Certains animaux sont allergiques et peuvent en mourir. Accourez à la clinique voisine.

Corps étrangers

Les aiguilles de couturière peuvent se ficher dans la gorge ou dans la langue. L’animal hurle et bave, il ne peut manger. Les chiots peuvent avaler un morceau de jouet en caoutchouc, un caillou, un noyau de pêche, un os dur… Il vomit souvent « jaune », ne mange plus, son abdomen semble douloureux. Une radiographie et la palpation révèlent la présence de l’objet. Le chirurgien vétérinaire sera souvent obligé de procéder à l’ouverture de l’estomac ou des intestins.

Danger des élastiques

Un élastique placé pour jouer autour du museau ou d’une patte pénètre rapidement dans la peau qui le recouvre directement. Il y a bientôt inflammation marquée par les poils et exsudation. Il faut faire exciser.

Les avoines ou épillets de graminées

Ils peuvent pénétrer entre les doigts des pattes, dans le nez, les oreilles et provoquer des abcès et des inflammations douloureuses. Les faire ôter par le vétérinaire.

Les coups de chaleur

Ils peuvent provoquer des malaises avec halètements, cyanose des muqueuses, gêne cardiaque, voire œdème aigu des poumons. Ne pas laisser votre chien enfermé dans une automobile hermétiquement close et placée au soleil. Il faudra projeter de l’eau glacée et injecter des piqûres tonicardiaques et d’analeptiques respiratoires. Les coups de soleil peuvent entraîner la congestion cérébrale et la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *