Le guide du boxer

Les boxers sont de merveilleux animaux de compagnie à condition de pouvoir les promener et les dépenser quotidiennement afin de pouvoir canaliser leur énergie débordante.

Les besoins du boxer

C’est d’autant plus vrai pour les chiots et les jeunes boxers adultes qui sont infatigables. Ils aiment courir dans tous les sens, sauter sur les chiens ou sur les invités. En prenant de l’âge, ils se calmeront progressivement et deviendront de parfait animaux de compagnie bien arrachés à leurs maîtres.

Pour défouler un boxer, il faut dans un premier temps lui proposer tous les jours plusieurs sorties et ensuite, l’idéal est de pratiquer un sport canin avec lui comme l’agility. Attention cependant aux périodes de fortes chaleurs car le boxer est un chien sensible à la température.

La cohabitation avec les autres animaux

La plupart des boxers s’entendent bien avec les autres animaux que ce soit tout simplement des chiens ou des chats mais il sera nécessaire de leur apprendre à cohabiter le plus tôt possible pour que tout se passe pour le mieux et que le chien ne passe pas sa journée à courir après le chat. La socialisation sera une étape déterminante pour la vie du boxer et idéalement elle doit commencer quand le chien est encore à l’élevage.

L’éducation du boxer

Le boxer aura besoin d’un maître sûr de lui, ferme dans son éducation tout en étant respectueux du chien. Les boxers sont des chiens à la fois têtus et sensibles. Il faudra leur faire comprendre quel est l’intérêt pour eux d’obéir à un ordre et ce que cela va leur apporter. Idéalement le maître du boxer devra être expérimenté, le boxer n’est pas le premier chien idéal pour une personne qui n’a jamais eu de chien.

La santé du boxer

Le boxer est un chien qui peut avoir une santé fragile et les problèmes peuvent être nombreux. En effet, cette race peut être sujette à la torsion de l’estomac, à des problèmes de digestion, à la dysplasie de la hanche ou encore à des problèmes de thyroïde. Une fois encore le choix de l’élevage sera déterminant pour la santé future du chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *