Description du boxer

Issu du bullenbeisser (attrape-taureaux), un chien élevé pour combattre les taureaux, mais aussi les ours, et également pour chasser le sanglier, le boxer est né en Allemagne au siècle. Il fut utilisé dans les tranchées comme messager au cours de la Première Guerre mondiale, mais sa réputation hors de l’Allemagne dut attendre la fin de la Deuxième Guerre mondiale, pendant laquelle il conquit le cœur des militaires alliés. La race fut reconnue en 1946.

Actuellement, le boxer est un chien de compagnie très apprécié, en Europe autant qu’en Amérique du Nord.

Son aspect physique

Le boxer est un chien d’aspect ramassé, à la construction carrée et à l’ossature puissante. Sa musculature, sèche et fortement développée, présente un modelé très découpé. Ni lourd ni pataud, il possède une allure vive, noble et puissante. Sa queue, attachée haut, est coupée courte et portée dressée. Sa tête cubique au museau court et à la mâchoire prognathe lui donne un aspect intimidant.

Ses yeux foncés sont très expressifs. Ses oreilles tombent vers l’avant en faisant un léger pli, si elles ne sont pas taillées en pointe. Son poil, court et lisse, est brillant et serré

Son comportement

Un des traits de caractère les plus marquants du boxer est son amour pour les enfants, qui ne se dément jamais, et qui est tel qu’on pourrait lui décerner la palme du «meilleur gardien d’enfants à quatre pattes du monde».

Gai et enjoué, sociable et affectueux, il est amical envers tout le monde, mis à part un éventuel agresseur de son maître, de ses biens ou, plus grave encore, de ses enfants. Il se transforme alors en redoutable adversaire, d’un courage sans limites. Intelligent et loyal, mais aussi dominateur et entêté, il n’est pas facile à dresser, car il ignore la crainte. Il est extrêmement fidèle, sûr de lui, calme et équilibré. Doté d’une foule de qualités, le boxer est précieux autant comme chien de compagnie que comme chien de garde, de défense ou policier.

Entretenir un boxer

Un simple brossage hebdomadaire suffit car le boxer est un chien qui perd très peu de poil.

Attention à la chaleur excessive, qu’il supporte mal

Il faudra également nettoyer régulièrement ses babines car le boxer a tendance à baver.

Logement

Possible de faire vivre un boxer dans un appartement, à condition de le sortir quotidiennement et fréquemment pour de longues promenades.

La santé du boxer

  • Dysplasie de la hanche et du coude;
  • Maladie cardiaque congénitale;
  • Syndrome brachycéphale.